Fonds de recherche Daniel Hameline : théories et pratiques éducatives

Le Cycle des études doctorales est très fier d’accueillir pour l’ISP-Faculté d’éducation le fonds de recherche Daniel Hameline, convoité par de prestigieuses universités. La notoriété de Daniel Hameline aussi bien nationale qu’internationale, dépasse les frontières, mais s‘il a choisi l’ISP-Faculté d’éducation, c’est par les liens étroits qu’il a avec nous et par son parcours professionnel qui l’a mené de l’ISP aux Archives de l’Institut Jean-Jacques Rousseau (AIJJR) de l’Université de Genève.

Daniel Hameline est en effet resté huit ans à l’ISP, entre 1966 et 1974, et a assuré la fonction de directeur des études aux côtés de Jean Le Pichon entre 1969 et 1971. Il a ensuite été professeur à l’Université de Paris-Dauphine, avant de rejoindre l’Université de Genève en 1982 en tant que professeur de philosophie de l’éducation et de l’histoire des idées. C’est là qu’il va fonder en 1984, avec Mireille Cifali, les AIJJR, qu’il présidera jusqu’en 1997. Aujourd’hui, les archives sont sous la responsabilité de Rita Hofstetter, professeure d’histoire de l’éducation à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’éducation de l’UNIGE.

Le don de sa bibliothèque personnelle et professionnelle à l’ISP-Faculté d’éducation va contribuer à créer des liens avec les AIJJR de Genève, auxquelles il a fait don de ses archives. Par ces deux dons, Daniel Hameline permet ainsi de poursuivre les liens entre deux institutions, l’ICP et l’Université de Genève, ayant travaillé ensemble par le passé. Aujourd’hui, dans cette perspective d’un nouveau partenariat autour de la recherche, le fonds Hameline va permettre le rapprochement entre deux lieux historiques de la pédagogie ayant contribué à renouveler les idées de l’Education nouvelle et les pratiques de pédagogie active. En effet, l’Institut Jean-Jacques Rousseau (IJJR) est le premier Institut des Sciences de l’éducation, créé à Genève en 1912 par le psychologue Edouard Claparède, le promoteur des écoles nouvelles Adolphe Ferrière, et le philosophe Pierre Bovet qui le dirige. Cet Institut, privé au départ, s’applique à former les futurs éducateurs sur une base pédagogique et psychologique et souhaite contribuer à faire avancer la science de l’éducation. En 1929, l’institut devient une subdivision de l’Université de Genève, rattachée à la Faculté des lettres, sous l’impulsion de Jean Piaget, qui est nommé à la tête de l’Institut en 1933. Il partagera cette direction avec Robert Dottrens, professeur de pédagogie et fondateur d’une école expérimentale. L’Institut deviendra Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève en 1975.

L’Institut Catholique de Paris pour sa part traite des questions pédagogiques dès le début du XXe siècle, dans le cadre de cours, enseignements et conférences placés sous la houlette de l’Abbé Jeanjean, contemporain de Claparède formé auprès de Binet, qui est chargé du cours de Psychologie infantile et de Pédagogie dès la rentrée 1909. Un premier Institut supérieur de pédagogie est fondé en 1941 et dirigé par François Chatelain, fervent défenseur des pédagogies actives, et proche des membres de l’Institut Jean-Jacques Rousseau de Genève. L’ISP prendra son autonomie et sera officiellement crée en 1963 lors de son installation Quai aux Fleurs, avant de s’installer rue de l’Abbaye en 1978 et de devenir l’ISP-Faculté d’éducation en 1998.

Le fonds de recherche Daniel Hameline que nous ouvrons va ainsi contribuer à élargir nos champs de recherche en éducation dans la droite ligne des idées et des pratiques éducatives actives. Placé sous la responsabilité du Cycle des études doctorales et co-géré avec le Département information-documentation (Centre documentaire), ce fonds permettra d’aborder d’une façon pédagogique, sociale et politique les questions du développement de la personne et du bien commun. L’ISP-Faculté d’éducation a pour vocation d’assumer ce rôle qui aborde ces questions d’un point de vue philosophique, anthropologique, historique, social. Daniel Hameline représente ce savant qui aborde toutes ces questions et en même temps le praticien qui les met en œuvre. Ce Fonds de recherche constitue pour nous une réelle opportunité car il va nous permettre de découvrir le monde dans lequel vivait Daniel Hameline et les auteurs qui lui ont permis de mettre en discussion ses idées et influencer ses pratiques. Travailler sur ses œuvres, c’est travailler sur sa démarche, son état d’esprit, une certaine manière d’aborder les questions de l’éducation en tant que chercheur, formateur, rhéteur. Hameline est pour nous le promoteur des Universités d’été à l’ISP qui réunissaient plus de mille éducateurs de tous les horizons, mais aussi le chercheur et le professeur, le formateur également, celui qui fut à l’initiative des liens entre les cycles et les départements. Ainsi qu’il le relate dans l’ouvrage La pédagogie sert-elle encore à quelque chose, il élabore avec Jean Le Pichon une doctrine qui tient en 3 points :

  1. La recherche n’est pas séparable de la formation ;
  2. La formation initiale n’est pas séparable de la formation permanente ;
  3. La formation des agrégatifs n’est pas séparable de la formation des instituteurs.

Et il ajoute « Avec ces trois principes, il y a de quoi fomenter une révolution dans le monde cloisonné de l’enseignement. Mais on n’a pas l’illusion de croire une révolution possible dans cet univers-là. Si on peut le faire bouger avant que les événements, de nouveau, ne l’ébranlent, ce sera bien » (p. 42).

C’est ainsi dans cette logique que nous souhaitons aujourd’hui que le Fonds de recherche Daniel Hameline, placé sous la responsabilité du Cycle des études doctorales qui représente la recherche à l’ISP-Faculté d’éducation, soit cogéré avec le département information-documentation dans l’optique d’être un fonds vivant, ouvert à la recherche mais accessible aussi pour les enseignements et les formations.

Daniel Hameline et Augustin Mutuale, juillet 2020

Le fonds de recherche Hameline au service des enseignements et formations de l’ISP-FE

  • Licence : histoire de l’éducation, innovations pédagogiques, philosophie de l’éducation, cours de méthodologie de la recherche surtout en L3, interdisciplinarité du projet
  • Master : histoire de l‘éducation, pédagogie (Daniel Hameline a été sujet d’études il y a 3 ans), Philosophie, les ateliers spécifiques à la recherche.…
  • Doctorat : cf ci-dessous « recherche »
  • Formation professionnelle : DU pédagogies actives
  • Education inclusive : travail d’Hameline autour du thème « du handicap à la différence »

Le fonds de la bibliothèque Hameline au service de la recherche à l’ISP-FE

Le champ de recherches est large, l’étendue des travaux de Daniel Hameline couvrant à la fois les aspects historiques, philosophiques, pédagogiques des Sciences de l’éducation :

  • Éducation nouvelle
  • Grands pédagogues
  • Liberté d’apprendre et enseignement non-directif
  • Objectifs pédagogiques
  • Communauté éducative

Le cycle des études doctorales, qui est le cycle chargé de la recherche, va ainsi se saisir de ce fonds pour mettre au travail les questions des idées et des pratiques éducatives dans le cadre du doctorat mais également dans celui du diplôme universitaire « S’engager dans recherche en sciences de l’éducation » qui ouvrira à la rentrée 2021. En effet, le fonds de recherche, pour lequel il sera envisagé de créer des bourses d’études, ne sera pas seulement un fonds de recherche sur Daniel Hameline, mais également sur les pédagogies actives, les pratiques et les idées éducatives actives.

Ce fonds de recherche a vocation à évoluer pour devenir un Centre de recherches sur les pédagogies actives en France et à l’étranger, en partenariat avec des institutions phares, telles l’Université de Nancy et ses travaux sur Freinet, l’Université d’Angers avec ses recherches sur Antoine de La Garanderie, l’Université de Genève à travers les Archives de l’Institut Jean-Jacques Rousseau.

Le partenariat entre l’ISP-FE et les Archives IJJR de l’UNIGE

Ce partenariat est important entre nos deux institutions car il permettra de donner à voir l’étendue du Fonds Hameline constitué à la fois de ses archives et de sa bibliothèque.

Ainsi les recherches entreprises autour soit de ses objets de recherches, soit de sa personne, devront pouvoir s’inscrire dans les deux institutions.

Des contacts ont déjà été pris, entre Augustin Mutuale et Fabienne Serina-Karsky pour l’ISP-FE d’une part, et Rita Hofstetter et Frédéric Mole pour l’UNIGE d’autre part. En nous liant avec Genève, nous souhaitons créer un lieu international de la recherche sur ces questions des idées éducatives et des pratiques pédagogiques actives.

Ce fonds de recherche participera ainsi à valoriser ce qui est fait dans le cadre de l’Unité de recherche « Religion culture et société » de l’ICP dans lequel nous nous inscrivons.

Deux fonds Hameline à l’ICP

Daniel Hameline est le frère jumeau de Jean-Yves Hameline, professeur de l’ICP et prêtre de Nantes, musicologue, historien, théologien et liturgiste, spécialiste de la sociologie historique du culte et des rites. Ces 2 fonds Hameline pourront donner lieu à des recherche croisées. Ses archives sont conservées à l’ICP.

Informations techniques

Le fonds Daniel Hameline est constitué de deux éléments : les archives et la bibliothèque

  1. Les archives

Les archives sont conservées aux Archives Institut Jean-Jacques Rousseau de l’Université de Genève (UNIGE) dont Daniel Hameline est le cofondateur avec Mireille Cifali. Le fonds Hameline « illustre les activités d’enseignement, de recherche et de service à la cité de Daniel Hameline en tant que professeur et président de la Fondation Archives Institut J.-J. Rousseau ».

Le fonds d’archives Hameline est organisé de la façon suivante :

  • Activités de gestion
  • Enseignement et formation
  • Affaires étudiantes
  • Travaux scientifiques
  • Rayonnement
  • Relations personnelles et professionnelles
  1. La bibliothèque Hameline

Ce don est constitué de la bibliothèque personnelle et professionnelle du Professeur Daniel Hameline et des étagères en bois (composées de plusieurs éléments démontables) comptant en tout environ 95 mètres linéaires, soit :

  • Des ouvrages,
  • Des monographies,
  • Des périodiques
  • Des livres écrits par D. Hameline
  • Des livres dédicacés par D. Hameline
  • Des thèses
  • Des articles

La bibliothèque Daniel Hameline est arrivée sur le campus des Carmes en janvier 2021, et son installation en lien avec « le tiers-lieu pédagogique » avec lequel il formera une unité est en cours.


Vous aimerez aussi...