Thèses

Thèse de Jean-Marie Le Connétable

Sous la direction d’Augustin Mutuale

Soutenue le 6 février 2020, à l’ISP-Faculté d’éducation, INSTITUT CATHOLIQUE DE PARIS, Unité de recherche « Religion, culture et société », Equipe d’accueil 7403

Jury composé de  :

Pr François MOOG (Institut Catholique de Paris)         Président du jury
Pr Augustin MUTUALE (Institut Catholique de Paris)   Directeur de thèse et Rapporteur
Pr Guy BERGER (Université Paris 8)                           Rapporteur
Dr Séverine PARAYRE (Institut Catholique de Paris)   Lectrice
Dr Pierre Joan LAFFITTE (Université Paris 8)              Lecteur

Résumé
Pierre Faure : pour une pédagogie personnalisée et communautaire

Pierre Faure (1904 -1988), jésuite, est appelé en 1937 par l’Action Populaire qui lui confie la réflexion sur le système scolaire. En 1945, l’Université Catholique de Paris le charge d’enraciner les apports de l’École Nouvelle dans l’héritage chrétien.

Il définit quatre priorités pour que l’École soit un lien d’unité dans la société :
– Le rôle de l’État est d’assurer la liberté scolaire.
– L’école accueille et respecte la culture des familles et la prolonge dans une culture commune.
– L’École, comme lieu de connaissance en éducation, peut accompagner les familles dans leur mission éducative.
– La formation, à la fois axiologique, scientifique et pratique, assure aux enseignants une capacité d’adaptation.

En reliant les principes de l’École Nouvelle et la pensée chrétienne, il a construit une pédagogie qu’il a nommée Personnalisée et Communautaire. Personnalisée parce qu’elle permet à chaque enfant de se construire libre, responsable et conscient. Communautaire parce qu’il n’y a pas de personne qui ne soit en relation d’attention à autrui. Il renouvelle ainsi la posture de fraternité à l’école en permettant à chaque enfant d’en être acteur dans la classe.

Cette pédagogie favorise l’inclusion parce qu’elle rompt avec la rigidité traditionnelle des programmes et de l’organisation et qu’elle permet l’accueil de tous dans la diversité.

Pédagogie de source chrétienne, elle est pour tous car c’est par la vie quotidienne qu’elle humanise, laissant libre chacun d’y donner la source qui lui convient, chrétienne ou non.

Mots clé :

Pédagogie – personnalisme – communauté – fraternité – inclusion – liberté d’enseignement – parents

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search